Les mains ont toujours été considérées comme la partie la plus vulnérable du corps