Les partisans de l'agriculture naturelle ont longtemps utilisé des lits «chauds» pour la culture